COURS

E

 

 

 

                                                                                                                   

 

ÉVEIL À LA DANSE 

 

(Moyenne et Grande section)

 

L’Enfant y développe sa motricité globale, ce qui lui permet de faire ses premiers pas de danse et de le préparer au cours d’Initiation. Il découvre le plaisir de danser par le biais d’exercices ludiques et créatifs . Il se sert de son corps tout en éveillant sa capacité d’écoute musicale et de relation avec les autres enfants. 

 

La loi sur l’enseignement de la danse est entrée en vigueur le 10 juillet 1989. R-362-1. Les enfants de quatre et cinq ans ne peuvent pratiquer que les activités d’éveil corporel. Pour l’enseignement de la danse classique, de la danse contemporaine et de la danse jazz, les enfants de six et sept ans ne peuvent pratiquer qu’une activité d’initiation. Les activités d’éveil corporel et d’initiation ne doivent pas inclure les techniques propres à la discipline enseignée.

 


 

INITIATION À LA DANSE

 

 (6-7ANS)

 

L’enfant s’initie au langage de la danse classique et/ou contemporaine. Il apprend les pas de base, affine sa coordination et sa musicalité dans le but de poursuivre sa formation artistique vers un ou des styles de son choix. L’initiation doit conduire à une structuration du corps.

 

 

 


 

DANSE CONTEMPORAINE

 

 

 

La danse contemporaine se veut différente. Il est question de liberté, de technique, de création et de recherche.

 

Les cours sont adaptés au niveau des participants. Ils s’articulent autour d’un échauffement constitué par plusieurs exercices Techniques. Puis par des traversées et/ou l’apprentissage d’une chorégraphie.

 

Les principes fondamentaux de la danse contemporaine s’axent autour de l’Énergie, du Poids, de l’Espace, et de la sensation.

 

Les danseurs et danseuses y développent mobilité, souplesse, endurance et créativité.

 

Voici quelques chorégraphes célèbres, parmi lesquels les idées, les méthodes et la grandeur nous inspirent : Ohad Naharin, Pina BAUSCH, Angelin PRELJOCAJ, Hofesh SHECHTER,PEEPINGTOM.

 

 

 


 

DANSE CLASSIQUE

 

Vieille de plus de quatre siècles, la danse classique est un style de danse à travers lequel le danseur ou la danseuse pratique des exercices à la barre, au centre et des déplacements, ce qui constitue la structure d’une classe. Il enrichit ses acquis techniques et progresse dans l’apprentissage du vocabulaire de danse. À travers un cheminement graduel et continu, il développe rigueur et discipline dans un enseignement préconisant alignement,souplesse, équilibre, mobilité, endurance et grâce.

 


 

 

 

 


 

 

 


 

ASSOUPLISSEMENT/BARRE A TERRE -> MANON

 

L’assouplissement nous apprend à augmenter l’amplitude d’un mouvement grâce aux capacités élastiques des muscles, tendons et ligaments que nous apprenons à travailler tout en douceur.

 

Il favorise également le rééquilibrage des chaînes musculaires tout comme le travail de renforcement.La pratique des ces techniques contribue à réduire et prévenir les problèmes articulaires et les problèmes de dos.

 

Sous forme de barre à terre ou d’enchainements de petits exercices ce cours correspond aux danseurs et non danseurs  qui pourront ainsi développer souplesse et musculature profonde.

 

Mais également à toutes personnes qui cherche une activité physique et sportive pour renforcer son corps et son esprit.

 

Progressing Ballet Technique -> ALMENDRA

 

Almendra Navarro  danseuse formée et certifiée à la Technique du PBT 

 

 

 

Qu’est ce que c’est que le Progressing Ballet Technique ? 

 

 

 

  • Progressing Ballet Technique est un programme innovant développé  pour les danseurs et danseuses afin de comprendre la profondeur de la mémoire musculaire pour atteindre leur meilleur niveau personnel dans la technique ballet classique.
  • La créatrice de cette technique Marie Walton-Mahon est connue pour ses compétences pédagogiques créatives depuis près de 4 décennies et a formé de nombreux danseurs et enseignants professionnels du monde entier. Elle a expérimenté avec un succès exceptionnel l’utilisation de la mémoire musculaire pour améliorer la compréhension des danseurs dans la stabilité du noyau, du placement du poids et de l’alignement .
  • Il est difficile pour les élèves de sentir quels muscles initient l’alignement correct dans la formation de ballet, cependant, comme la balle  est continuellement mobile sous le corps de l’élève, elle donne aux élèves une sensation de posture et de placement de poids tout en ressentant chaque groupe musculaire correct 
  • Chaque exercice a été développé avec soin et travaillé avec une équipe de kinésithérapeutes. 

L‘activation des muscles profonds avec cette technique bien précise est très utile 

 

  1. Pour le travail de l’en dehors
  2. Pour améliorer les adages,  
  3. Pour le dynamisme des « Allegro »
  4. Pour accélérer les exercices de Batterie
  5. Pour le contrôle des réceptions
  6. Pour une compréhension de comment transférer la mémoire des muscles profonds dans la pratique de la danse classique

 

 

 

PBT affine la précision technique afin que le danseur puisse accomplir plus que ce qu’il avait imaginé. 

 

Ce programme de renforcement unique, intensif et complet est destiné aux danseurs. Un programme unique adapté à des âges et des      capacités spécifiques utilisant des appareils pour défier le corps, initier la mémoire musculaire et améliorer l’alignement et la stabilité, tout    en  sensibilisant son propre corps. Grâce à sa vaste connaissance du corps, de l’esprit et de la technique du ballet, c’est un merveilleux outil  en plus.

 

C’est vraiment merveilleux de voir comment ce travail aide, accélère et encourage les danseurs de tous âges à atteindre leur plein potentiel

 

 

 

 

 

 

GARUDA -> Caroline

 

La méthode Garuda a été élaborée par James D’Silva, il y a de cela près d’une dizaine d’années à Londres. Cette approche « mind and body », qui fait le lien entre l’esprit et le corps, est issue de l’association de quatre disciplines qui se différencient, et qui ont pourtant certaines similitudes : la danse, le tai-chi, le yoga et le Pilates.

Né d’une combinaison entre mouvement du corps et de l’esprit, le Garuda permet de travailler sur la fonctionnalité du corps, tout en prenant conscience de celui-ci. 

« Elle permet de retrouver le côté intuitif du mouvement pour réaliser les tâches du quotidien ou même améliorer la performance.

Le Pilates sert à travailler la musculation et la précision. Le yoga est choisi pour la respiration et les postures ; la danse permet d’être plus fluide et coordonné et enfin, le tai-chi sert à travailler son ancrage et le côté « effort sans effort », c’est-à-dire trouver la stratégie la plus efficiente pour effectuer un mouvement ».

Allier les quatre disciplines a l’avantage de faire travailler des zones du corps que chacune des disciplines ne peut pas atteindre à elle seule. 

Dans la mythologie Indienne, le GARUDA est un homme-oiseau qui change de forme selon sa fonction, d’où le nom donné à cette méthode qui décrit de façon pertinente un nouveau système qui est unique dans l’acquisition de la souplesse et de la précision du mouvement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HIP-HOP

-ADOS-

Danse de rue inventée par les jeunes au début des années 1970, le hip hop passe très vite à la scène. Danser hip hop, c’est d’abord une mentalité, UNE CULTURE : le respect de soi et des autres. En s’exerçant aux mouvements de base et en regardant les autres, les danseurs-seuses créeront leur propre « freestyle ». Et le flow, le jack, la coupole n’auront plus de secret pour eux !